La Sophrologie et les troubles du sommeil

Difficultés à s’endormir, nuits agitées, réveils fréquents ou précoces ?

La sophrologie, grâce à des exercices simples, améliore le sommeil.

Douze millions de Français souffrent d’insomnie, soit 20 à 30 % de la population.

Selon l’HAS (Haute Autorité de Santé) un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans, soit près de 3,5 millions de personnes, et près de 40 % des plus de 85 ans consomment de façon régulière des somnifères (benzodiazépines et médicaments apparentés).

L’insomnie se caractérise par une difficulté à s’endormir, des réveils nocturnes et de la fatigue le matin au réveil.

Ce trouble du sommeil a un impact direct sur l’état de santé et son bien-être et entraîne également des répercussions dans la journée: fatigue, somnolence, troubles de la concentration et de la vigilance, troubles de l’humeur, prise de poids, dépression…

Pour trouver le sommeil il faut apprendre à lâcher-prise avec ses pensées. Il faut pouvoir s’en détacher pour favoriser l’état d’endormissement tant espéré.

Grâce à des mécanismes de respiration et de visualisation, la sophrologie permet de relâcher toutes les tensions accumulées dans la journée et de calmer le système nerveux autonome.

Ainsi, le corps se détend, on canalise ses pensées et on déconnecte.

De la même façon, face à des insomnies dites organiques, la sophrologie permettra notamment d’acquérir des techniques pour gérer les douleurs et retrouver le sommeil.

Cela pourra se faire en concertation avec un médecin par exemple.

Enfin, face à des insomnies d’origine psychologique, les séances auront pour objectif une meilleure gestion des émotions, comme l’anxiété, la colère…

Au départ, il est nécessaire de faire plusieurs séances avec un professionnel pour être guidé et acquérir les bases de la méthode.

Mais toutes ces techniques, faciles d’apprentissage, sont pensées pour une utilisation pratique et autonome.

Après quelques séances, et à condition de pratiquer régulièrement les exercices, vous disposerez des « outils » propres à répondre de façon ciblée à vos propres troubles du sommeil.

19 Août 2018 Céline Balensi amélioration du quotidien

 

Parlez en à votre médecin !  Les choses bougent, leur souhait est que vous veniez à bout de vos troubles du sommeil … Ils sont de plus en plus nombreux à être prescripteurs de  la sophrologie comme un très bon moyen complémentaire à une approche médicamenteuse. En fonction des retours que vous lui ferez, votre médecin pourra alors  ajuster votre traitement, si vous en avez un.

Par |2018-12-13T09:16:57+00:0011 décembre 2018|Catégories : Actualités|2 Commentaires

2 Comments

  1. Cloez 11/12/2018 à 10:00 - Répondre

    Article très intéressant
    Merci pour ce partage et vivement les nuits paisibles …

  2. Elouan Guyader 20/01/2019 à 16:53 - Répondre

    Ayant du mal à trouver le sommeil, je me suis décidé, sur les conseils d’une amie, à consulter cette sophrologue qui en quelques séances m’a appris des techniques de respiration et de lâcher-prise que j’applique le soir pour m’endormir. Le résultat est bluffant et je reviens régulièrement
    au cabinet de sophrologie afin d’améliorer mes acquis.
    Mes doutes sur l’efficacité de la sophrologie se sont envolés. Merci de tout coeur.

Laisser un commentaire